qu'est-ce qu'on lit en ce moment ? Qu'est-ce qu'on en pense ?

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

de nombreux lecteurs partagent l'avis de Nathalie Malpelli

Message  penserosu le Ven 6 Aoû - 15:00

à ne pas louper...


"A propos des Grands- mères"
de Doris Lessing, Flammarion
avatar
penserosu

Messages : 3362
Date d'inscription : 30/06/2008
Localisation : bastia

Voir le profil de l'utilisateur http://www.musanostra.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: qu'est-ce qu'on lit en ce moment ? Qu'est-ce qu'on en pense ?

Message  jeanne-marcelle le Mar 17 Aoû - 17:45

je conseille tous les romans de laurent gaudé !!!!

jeanne-marcelle

Messages : 193
Date d'inscription : 30/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La conjuration des imbéciles

Message  penserosu le Lun 23 Aoû - 0:21

Ca y est, je viens de relire la conjuration des imbéciles ; à nouveau les mêmes remarques pour parler de ce livre
"j'ai beaucoup aimé ce personnage(Ignatius), sa mère et les autres, Santa, Mancuso...On rit et on grince des dents parce que c'est pas tendre
à lire absolument , ne serait-ce que pour découvrir quel avatar de Dom quichotte on peut encore inventer aujourd'hui
il mène de ces combats ; quelle épopée ! "


avatar
penserosu

Messages : 3362
Date d'inscription : 30/06/2008
Localisation : bastia

Voir le profil de l'utilisateur http://www.musanostra.fr

Revenir en haut Aller en bas

au programme !

Message  penserosu le Lun 23 Aoû - 14:31

Lecture simultanée de "Viande froide" de Brighelli (roman conseillé par AX Albertini à Penta Acquatella) et de "Les ombres errantes (de p Quignard,livre de l'été de Stefanu Cesari qui nous en a lu un magnifique passage)
avatar
penserosu

Messages : 3362
Date d'inscription : 30/06/2008
Localisation : bastia

Voir le profil de l'utilisateur http://www.musanostra.fr

Revenir en haut Aller en bas

recommandé par Louise le 28 août 2010

Message  penserosu le Dim 29 Aoû - 19:23

Elle nous donne un conseil de lecture :

"on connaît bien son visage et sa voix , à cet auteur, pour peu qu'on vive ou ai vécu en italie ; c'est Giogio Faletti et son roman s'appelle "je tue ". Il est plein de suspens, très bien fait et on le lit avec passion !
livre de poche, collection thriller : une histoire de criminel franchement bien racontée

louise P (août 2010)"
avatar
penserosu

Messages : 3362
Date d'inscription : 30/06/2008
Localisation : bastia

Voir le profil de l'utilisateur http://www.musanostra.fr

Revenir en haut Aller en bas

lu ces jours-ci...

Message  penserosu le Lun 20 Sep - 16:40

"Dans la luge d'Arthur Schopenhauer " de Yasmina Reza : 3 personnes s'écrivent ...pas mal.
"La caverne des idées" de Somoza : assez aimé ...Un auteur facétieux et érudit, ça c'est sûr !
"La mort du roi Tsongor" de Laurent Gaudé : magnifique !
avatar
penserosu

Messages : 3362
Date d'inscription : 30/06/2008
Localisation : bastia

Voir le profil de l'utilisateur http://www.musanostra.fr

Revenir en haut Aller en bas

«Sukkwan Island», par David Vann

Message  corseetzen le Sam 16 Oct - 12:54

je viens de finir «Sukkwan Island» de David Vann ! ça secoue , c'est fort
je dirai : ne pas manquer !!

corseetzen

Messages : 136
Date d'inscription : 04/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

"Purge de Sofi Oksanen" L'avis de Julien , reçu le 24 octobre 2010

Message  penserosu le Dim 24 Oct - 23:40

de Julien

Il n'a pas plu à l'une de vos chroniqueuses, Mme Malpelli, qui l'a présenté dans les livres de la rentrée 2010 comme "une purge" . Jeu sur le mot mais purger, c'est "débarrasser de ce qui altère, purifier" . Et dans ce roman , le titre est justifié :oui, il y a éviction, on torture, on fait disparaitre. Russie et Estonie sont en conflit , le personnage d'Aliise, devenue une vieille dame solitaire qui craint le pire de ses voisins, qui accueille une jeune femme qui semble s'être retrouvée dans son jardin au terme d'une cavale, nous plonge dans une époque maudite, de guerre, d'intimidation, de délation...Dès le début la culpabilité d'Aliise devrait être comprise car la mouche qui corrompt n'épargne rien chez elle ; peu à peu on découvre qu'elle n'a eu de cesse, à l'image des politiques, de purger, tout d'abord sa principale rivale, celle qui lui a pris Hans, sa soeur, jolie, joyeuse, aimante, aimée...La crauté des situations est parfois insupportable et l'histoire avec un grand h nous est montrée par un côté de la lorgnette bien petit . Aussi je rejoins Norbert Czarny qui dans un article de la quinzaine littéraire affirme que dans ce roman documenté, on a l'occasion de comprendre les motivations réelles d'humains qui ont agi non pas pour un motif idéologique mais pour de petites passions telles que la jalousie ! En même temps Aliise a souffert , a été torturée, a aidé (par intérêt, mais quand même) tout comme la jeune prostituée affamée et hagarde qui doit prendre des forces pour repartir et dont on découvrira qu'elle est porteuse d'interrogations .
Vous pensez que j'ai aimé ? que je vais trancher pour dire "oui, c'est un grand roman" ou "Moi non plus je ne pense pas que ce roman mérite un prix !" . Pourtant non, je sais seulement qu'il y a des choses bien dans ce livre, que l'écriture est souvent intéressante, suscitant la curiosité mais que cela n'a pas suffi pour me faire garder jusqu'à la fin ce livre en mains ! Je l'ai souvent posé, ai soufflé parfois dans ses longueurs, ai trouvé qu'il y a des clichés, que cela ressemble à d'autres choses
Faites vous votre point de vue : moi je veux juste nuancer...Et donnez moi votre avis !
avatar
penserosu

Messages : 3362
Date d'inscription : 30/06/2008
Localisation : bastia

Voir le profil de l'utilisateur http://www.musanostra.fr

Revenir en haut Aller en bas

"Purge" de S. Oksanen

Message  penserosu le Mar 26 Oct - 12:27

pour ne pas laisser l'interrogation de Julien sans réponse :
J'ai lu il y a quelques temps de cela "Purge" et ne peux que comprendre ce que vous exprimez : on a le sentiment qu'il s'y joue des choses importantes mais on ne saurait dire en quoi il diffère de certains excellents Ruth Rendell ou autres romans de H. Mankell, ces choix m'apparaissant légitimes par leur mélange de documentation historique et de fiction ! Je n'ai pas lu avec passion cette oeuvre, mais n'en dirai pas de mal car elle se lit sans passion, en quelques heures, sans lassitude non plus , sans plus pour moi alors que les dossiers de presse en font un livre incontournable, captivant !
Attention , ce n'est qu'un avis, bien subjectif : les flash back , l'histoire de Hans enfermé dans son cagibi, la jalousie envers sa soeur...Je n'ai pas lu l'article auquel vous faites allusion, Julien, mais là encore je revendique le droit de penser que pour un grand prix littéraire, non, je ne choisirais pas ce roman !
avatar
penserosu

Messages : 3362
Date d'inscription : 30/06/2008
Localisation : bastia

Voir le profil de l'utilisateur http://www.musanostra.fr

Revenir en haut Aller en bas

Claude Arnaud : "Qu'as-tu fait de tes frères ?"

Message  penserosu le Ven 29 Oct - 0:10

vous nous demandez par mail notre avis sur le livre de cl Arnaud "qu'as-tu fait de tes frères" ; désolés, nous n'avons reçu aucun avis sur le livre pour l'instant
avatar
penserosu

Messages : 3362
Date d'inscription : 30/06/2008
Localisation : bastia

Voir le profil de l'utilisateur http://www.musanostra.fr

Revenir en haut Aller en bas

"Qu'as-tu fait de tes frères ?" de C Arnaud

Message  penserosu le Dim 31 Oct - 16:09

Bon, quand même un petit mot sur "Qu'as-tu fait de tes frères ?" : au bout de 50 pages lues, impression de sincérité, désir de poursuivre la lecture ; belle écriture et une belle partie du récit porte sur des moments passés en famille en Corse, à Bastia notamment (oui !)
avatar
penserosu

Messages : 3362
Date d'inscription : 30/06/2008
Localisation : bastia

Voir le profil de l'utilisateur http://www.musanostra.fr

Revenir en haut Aller en bas

Purge , des nouvelles AFP (2-11-2010)

Message  penserosu le Mer 3 Nov - 1:44

Prix Femina étranger : Sofi Oksanen "sous le choc" d'être lue en France

La Finlandaise Sofi Oksanen a accueilli avec humilité le prix Fémina étranger qui lui a été décerné mardi à Paris pour son roman "Purge", se disant sous le choc d'être simplement lue en France, et a annoncé la publication en 2012 de son prochain ouvrage consacré de nouveau à l'Estonie.
"Je suis très honorée d'avoir reçu ce prix (Femina) en France. En même temps, cela a été un choc pour moi de savoir que des gens en France lisaient mon livre !", a déclaré la lauréate âgée de 32 ans au cours d'une conférence de presse.

Elle était à Reykjavik pour recevoir le prix du Conseil nordique, équivalent d'un prix Nobel de littérature régional.
"Je ne pense pas aux récompenses lorsque j'écris un livre. Je ne fais qu'entrer dans mon petit monde à moi et je crée", a-t-elle expliqué.
La romancière prodige, née de mère estonienne et de père finlandais, a par ailleurs confié avoir déjà commencé sa prochaine oeuvre.
"C'est sur le passé récent de l'Estonie, mais je ne veux pas en dire plus. Je compte publier mon prochain roman en Finlande en 2012", a-t-elle affirmé.
"C'est quelque chose de très nouveau que quelqu'un en dehors d'Estonie écrive sur l'Estonie. Même en Estonie on trouve beaucoup d'ouvrages de mémoires, mais peu de fictions", a-t-elle ajouté.
"Purge" (publié en France chez Stock) raconte avec une écriture subtile les violences faites aux femmes estoniennes pendant l?occupation soviétique. Le roman a été récompensé dès sa parution en 2008 en Finlande, se voyant octroyer les trois plus grands prix littéraires du pays, dont l'équivalent du Goncourt.
Les droits ont déjà été vendus dans 36 pays et le livre s'est écoulé à 415.000 exemplaires dans le monde, dont 165.000 en Finlande où il demeure aujourd'hui en tête des ventes, selon le communiqué.


© AFP
avatar
penserosu

Messages : 3362
Date d'inscription : 30/06/2008
Localisation : bastia

Voir le profil de l'utilisateur http://www.musanostra.fr

Revenir en haut Aller en bas

j - Ferarri

Message  jeanne-marcelle le Mer 3 Nov - 22:12

j'ai à nouveau prêté mon livre de Jérome Ferarri et on me l'a encore rendu en me disant qu'il est très bien
ça fait plaisir de dire qu'il est de Corse avec ce talent

jeanne-marcelle

Messages : 193
Date d'inscription : 30/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

ma meilleure lecture du moment

Message  corseetzen le Jeu 11 Nov - 14:33

Rare d'un livre : il me semble incontournable, un grand
c'est :

La tache , de philippe Roth

corseetzen

Messages : 136
Date d'inscription : 04/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

claude Arnaud "qu'as-tu fait de tes frères ?" par Jean M. (billet reçu le 11 nov. 2010)

Message  penserosu le Ven 12 Nov - 1:37

"j'ai pris ce livre parce qu'on m'avait prévenu que ça parlait d'une famille corse bien connue . Je ne pensais pas y trouver autre chose...et j'ai été servi ! Des gens que j'ai connus, comme sa grand-mère, ses oncles et sa famille un peu plus large, bien décrits, avec leurs lubies, leurs passions, leur esprit brillant ou leur maladie mentale ! le boulevard Paoli , c'est ce qu'enfant il retrouvait à chaque vacances, avec ses parents, un militaire et sa femme assez remarquable par rapport aux jeunes filles de l'époque (belle, intelligente) et ses trois frères (le dernier naitra bien plus tard)
Ce qui me sidère, c'est qu'il a une mémoire d'éléphant , ce n'est pas inventé, c'est comme photographié : et cela ne concerne pas que les venues en Corse, non ! C'est même quand il fait des références à l'histoire, aux événements qu'il a vécus, qu'il est précis !

Chez lui, on s'ennuie . Je crois que c'était le propre de cette époque d'être ennuyeuse , sans télé partout, sans jeu video, le droit à rien, avant 68 : même les lectures étaient contrôlées, on pouvait juste écouter les adultes sans bailler !
Ensuite j'ai été étonné : à 12 ans, en mai 68, il est déjà parmi les jeunes en rupture et ses parents ne réussisent plus à retenir leurs fils qui ne vont plus en cours, traînent dans Paris . Il devient le défenseur de toute les luttes d'émancipation parce que sans doute il se sent différent, ce qu'il amène assez vite en racontant son homoséxualié qu'il assume, semble t-il dès son adolescence : ensuite cet élève intelligent vit des expériences qui paraissent propres à vous tuer, il se drogue, couche n'importe où avec n'importe qui . Il fréquente l'intelligentsia de gauche, mille métiers, participe à des rencontres débridées...
On le croit fini mais à 18 ans il réussit aux ipes et devient prof-élève
Je ne peux en dire plus, ce n'est pas facile à lire une telle quête d'on ne sait quoi mais c'est un beau livre qui nous explique que certains n'ont pas d'autres choix que de toucher le fond pour rebondir ! "

Jean M
Paris novembre 2010
avatar
penserosu

Messages : 3362
Date d'inscription : 30/06/2008
Localisation : bastia

Voir le profil de l'utilisateur http://www.musanostra.fr

Revenir en haut Aller en bas

reçu le 14-11-2010 Mathias Enard

Message  penserosu le Dim 14 Nov - 13:52

Mathias Enard "parle-leur..."


"Je ne parviens pas à poster sur le forum qui à mon avis est archi compliqué : donc je vous adresse ces impressions de lecteur en vous demandant de les placer sur le fil "ce qu'on aime en ce moment", pas un compte rendu parce que je n'ai pas le temps d'entrer dans les détails et de bien m'expliquer".

J'ai découvert M Enard grâce à votre site, mais il est jeune et nouveau sur le circuit, comme d'autres que j'ai aussi découverts grâce à vous ! Le premier de Enard , c'est pour moi "Zone" , beau , oui et étrange car c'est comme un long poème avec un souffle étonnant, un voyage haletant, bref j'avais senti sa différence, son entousiasme, son grand talent !
A présent vous nous avez parlé de son dernier qui a eu "le goncourt des lycéens" et je m'y suis plongé : j'ai encore aimé, même si c'est moins original que "Zone" ! C'est Michel Ange qui va construire un pont à Costantinople, ce qui interessera les amateurs d'architecture et de peinture ainsi que les "orientalistes" ! La conception de cette arche a été tentée par leonard de Vinci avant lui (est-ce vrai ? je n'ai pas envie de faire des recherches) qui a préféré ne pas poursuivre car c'est une affaire compliquée , ce qui donne une dimension de défi à l'ouvrage : Michel Ange fera t-il mieux ? Mais j'ai aimé le fait qu'il soit là surtout pour vivre et survivre : on comprend quand on lit ce livre le difficile travail des artistes en général, toujours à la botte des puissants capricieux, avares, sans goût parfois pour ne pas dire souvent
Les capitaux, les fonds, mènent le monde : MA a du mal à se faire payer : dans ce pays éloigné il se laisse gagner par la torpeur et s'en remet à son compagnon d'infortune qui est poète pour tenter de comprendre les codes ! Tant de choses deviennent floues pour lui, entre soirées lascives, crainte des mécènes, incompréhension de la langue, ambiguité de la sexualité, correspondance avec sa famille qui le ramène au concret, nostalgie...

Il a reçu un prix ? c'est bien, il le mérite ! On entendra longtemps et haut parler de cet auteur !"

Paul Rossi, novembre 2010


avatar
penserosu

Messages : 3362
Date d'inscription : 30/06/2008
Localisation : bastia

Voir le profil de l'utilisateur http://www.musanostra.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: qu'est-ce qu'on lit en ce moment ? Qu'est-ce qu'on en pense ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum