Café littéraire

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Café littéraire

Message  Raymond Mei le Mer 20 Jan - 16:05

A l'issue de ma première participation à votre dernier Café littéraire sur le thème de l'Adolescence, je voudrais vous faire part de ma grande satisfaction quant au déroulement de celui-ci.
Certes, loin de moi de vous laisser imaginer que la déception, voire la désillusion auraient pu nourrir ma pensée. Mais il serait faux aussi de croire que ce genre de manifestation eût pu ne pas m'enthousiasmer. Pour user de métaphores que j'affectionne particulièrement, je dirais qu'à défaut de douche écossaise, il fût plutôt question de bain de jouvence.
J'ai été agréablement surpris aussi bien sur la forme que sur le fond.
J'ai apprecié, en effet, le nombre important de participants (plus de 30), ce qui est de bon augure, la façon dont se sont déroulés les échanges (bravo aux organisateurs), en toute simplicité qui est un réel gage d'efficacité, le cadre chaleureux qui nous a permis de discuter en toute franchise, sans crainte d'être importunés.
De la même façon, j'ai aimé la teneur des débats, leur grande qualité, la portée des échanges fructueux, le respect de l'écoute, le choix pertinent des ouvrages à découvrir grâce à votre manière de les présenter, la variété de ces derniers...
Bref, un moment de détente et de découverte que j'aspire à renouveler au plus tôt.
Sans nul doute, vous aurez ainsi compris que je participerais bien volontiers à vos futurs Cafés littéraires.
Raymond Mei

Raymond Mei

Messages : 120
Date d'inscription : 20/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Un autre petit mot qui fait chaud au coeur !

Message  penserosu le Mar 9 Fév - 14:34

Bonjour,

Je suis Paul Vacca, l'auteur de "La petite cloche au son grêle" et je viens de tomber sur votre vidée du Café littéraire. Quelle surprise!

Merci à vous tous et à Freddy pour cette évocation chaleureuse et drôle! Ça fait très plaisir!

En espérant vous rencontrer un jour du côté de Bastia! Ah la Corse!!!

Et longue vie à Musanostra

Bien cordialement

Paul Vacca
avatar
penserosu

Messages : 3362
Date d'inscription : 30/06/2008
Localisation : bastia

Voir le profil de l'utilisateur http://www.musanostra.fr

Revenir en haut Aller en bas

Hommage de Paul Vacca

Message  Raymond Mei le Mar 9 Fév - 17:55

Quoi de plus agréable et plaisant qu'un écrivain de la valeur de Paul Vacca rendant ainsi hommage au café littéraire de Musanostra !
Ses encouragements ( longue vie à Musanostra !) doivent, sans nul doute, aller droit au coeur aux chevilles ouvrières du site.
J'ai eu l'opportunité de lire son premier roman " La petite cloche au son grêle", dont les personnages évoluent avec les oeuvres de Proust, et j'adhère tout à fait à l'idée qu'écriture et lecture sont complémentaires, que cette dernière n'est pas seulement affaire de culture, ni de compréhension.
En prenant connaissance de son hommage, je ne peux m'empêcher de penser à la citation:
" Il est peu d'hommes enclins à rendre hommage, sans quelques mouvements d'envie, au succès d'un ami". ( Eschyle).

Raymond Mei

Messages : 120
Date d'inscription : 20/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

café littéraire Primamusa (enfants)

Message  penserosu le Mar 23 Fév - 0:57

Les enfants lecteurs se retrouveront le 6 mars (samedi) à 14h30
Pour plus d'informations (si votre enfant de 8 à 11 ans lit volontiers et veut participer ), contactez-nous :
amusanostra@gmail.com

Lieu : Bastia centre
avatar
penserosu

Messages : 3362
Date d'inscription : 30/06/2008
Localisation : bastia

Voir le profil de l'utilisateur http://www.musanostra.fr

Revenir en haut Aller en bas

Café littéraire "l'art" ; livres présentés par Silke Hass (reçu en février 2010)

Message  penserosu le Sam 6 Mar - 1:55

Chers amis de Musanostra
Voici les références des livres concernant l'art publiés dans la collection que j'ai eu le plaisir de diriger (les titres cités ci-dessous sont en dépôt à la librairie Les Deux Mondes) :

Paul Klee, lettres adressées à sa famille

- Lettres d'Italie, 1901-1902, Farrago, 2002, disponible aux éditions Léo Scheer

- Le Temps des Inventions, 1903-1905, Farrago, 2005, disponible aux éditions Verdier

- Lettres de l'époque du Bauhaus, 1920-1930, Farrago, 2004, disponible aux éditions Léo Scheer


Franz Marc

- Lettres du front, 1914-1916, Fourbis, 1996, disponible aux éditions Verdier
- Les Cents Aphorismes, La Seconde Vue, Fourbis, 1996, disponible aux éditions Verdier
avatar
penserosu

Messages : 3362
Date d'inscription : 30/06/2008
Localisation : bastia

Voir le profil de l'utilisateur http://www.musanostra.fr

Revenir en haut Aller en bas

Café Littéraire sur la Poésie

Message  Raymond Mei le Mer 31 Mar - 15:41

Outre la passion que l'on peut avoir pour la poésie, son thème d'hier soir, loin d'être ininteressant, m'apparaissait être voué à une certaine austerité, tant il est synonyme de mélancolie.
Il ne faut pas se fier aux apparences et se dire que les "à-priori" sont parfois trompeurs. La soirée fut placée sous le signe de la détente, le sourire, le rire, voire le fou rire...tout en conservant son objectif premier: l'amour de la littérature et de la culture en général.
On doit ce côté ludique au choix judicieux des sujets variés et nombreux. Certes, la présence du poète S. Cesari à l'émotion instantanée et à la justesse de ses mots en "lingua nustrale", a largement contribué à ce succès.
J'ai aimé le franc-parler de Prevert dans ses Paroles. J'ai apprécié Rim...beau gosse aux semelles de vent, où se mêlent devant et derrière folie et génie. Le côté Médieval au genre fiction mi dévié, mi ciblé. Le suréalisme du Calligramme d'Apollinaire, qui, loin d'être un Apollon, nous subjugue par son Art à la fois linéaire et simultané. Le Char en folie guidé de mains de maître...
Cette soirée au franc succès doit mettre du baume au coeur à Musanostra, qui, semblable à un bookmaker, peut parier sans inquiétude sur le devenir de son site.

Raymond Mei

Messages : 120
Date d'inscription : 20/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

soirée du 30 mars

Message  penserosu le Mer 31 Mar - 20:37

Raymond
ce fut il est vrai une belle rencontre
merci pour votre témoignage quand même sensiblement subjectif ; mais aura t-on le coeur de vous le reprocher ? pas du tout ! Il faut savoir recevoir aussi les compliments !
avatar
penserosu

Messages : 3362
Date d'inscription : 30/06/2008
Localisation : bastia

Voir le profil de l'utilisateur http://www.musanostra.fr

Revenir en haut Aller en bas

Lien

Message  Raymond Mei le Mar 13 Avr - 22:46

Dans MUSANOSTRA il y a AMOUR.
Dans LITTERAIRE il y a LETTRE.
Dans MANOIR il y a ROMAN.

Il n'en fallait pas plus pour y voir un lien entre le thème et le lieu du dernier Café Littéraire.

Raymond Mei

Messages : 120
Date d'inscription : 20/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

communiqué

Message  penserosu le Ven 16 Avr - 0:54

L'association musanostra , organisatrice de cafés littéraires pour tout public vous propose de participer à celui du 22 mai 2010, qui se déroulera au "Parc de Saleccia", un lieu magnifique propice à la découverte et à la rencontre. Chacun peut venir y dire ses joies et ses déceptions de lecteur, avec ses mots et en toute subjectivité. Le thème est libre et toutes les oeuvres y ont leur place.
Le rendez-vous littéraire est fixé à 16h30 , à la buvette près de l'entrée ; ceux qui désirent se promener et admirer les trésors minéraux, végétaux et animaux de ce parc paysager aux multiples richesses doivent s'y rendre au moins une heure 30 avant
Pour intervenir lors du café littéraire, merci de nous contacter au 0495323675 ou au 0617917854 ou sur amusanostra@gmail.com
Plus amples renseignements sur
http://www.musanostra.fr ou au Parc de Saleccia parc.de.saleccia@wanadoo.fr (ou sur le site du parc)

A bientôt donc !
avatar
penserosu

Messages : 3362
Date d'inscription : 30/06/2008
Localisation : bastia

Voir le profil de l'utilisateur http://www.musanostra.fr

Revenir en haut Aller en bas

de Raymond, le 21 avril 2010

Message  penserosu le Jeu 22 Avr - 0:26

Les trente-six coups...

A coup sûr, je me souviendrai longtemps de ce spécial Coups de Cœur du 20 avril. C'était le thème de la soirée au Café des Palmiers.
En règle générale, le lieu est choisi au coup par coup. Un coup-ci, un coup-là...
Malgré un accès de fatigue, ce coup de barre ne m'a pas empêché d'y assister. Après avoir accusé le coup, le coup de fièvre s'est, tout d'un coup, arrêté.
La veille, coup de théâtre: Musanostra a les honneurs de la presse locale sur une page entière. Du coup, les coups de fil n'ont pas tardé. C'était un coup de chance dû à un coup de pouce d'amis du milieu journalistique. Un seul coup de fil aura suffi pour que, tout à coup, la magie opère.
Nous espérons tous que ce coup de publicité supplémentaire stimulera vigoureusement notre site en lui donnant un réel coup de fouet. Mais aussi que ce partenariat avec la presse ne sera pas un coup d'épée dans l'eau mais plutôt un véritable coup de foudre.
Tout d'un coup, notre soirée fut placée sous le coup de grâce. Ce spécial Coups de Cœur valait le coup d'œil. Près d'une trentaine d'entre-nous avions prévu le coup. Sans coup férir nous prenions le chemin de ce Café Littéraire sur le coup de 20h30. On n'a pas eu besoin de coup de semonce pour nous prier d'y assister. Coup sur coup, les invités arrivaient.
Les seuls coups tordus de la journée ont été ses coups de feu et ses coups de gueule entendus dans le quartier. Mais ce n'était qu'un coup monté: le tournage d'un film à proximité.
La soirée fut donc placée sous le coup de la bonne humeur. Celle-ci était au rendez-vous à tel point que certains d'entre-nous semblaient donner des coups de boutoir qui n'étaient en fait que l'expression de notre passion.
Le coup de poker a fini par un coup d'éclat.
avatar
penserosu

Messages : 3362
Date d'inscription : 30/06/2008
Localisation : bastia

Voir le profil de l'utilisateur http://www.musanostra.fr

Revenir en haut Aller en bas

et quand on habite loin

Message  Marie-Hélène Ferrari le Ven 23 Avr - 23:12

J'aurais avec plaisir ac-cou-ru à votre appel. Ce faisant j'aurais pris volontiers le risque de me briser le cou, sans coup férir. Cou-pable de résider loin, à coup sûr, ce n'était possible sans de cou-teux moyens. Même en cou-pant par la montagne, par les chemins dé-cou-sus, l'heure choisie par votre cou-tume, était réservée aux cou-ples bastiais... Les cou-rbes des cou-pes d'exquises boissons rafraichissant les lecteurs ne furent pas pour moi, cette fois, cou-ac! Pas plus que les cou-ffins de frappes d'Anne Marie. Cou-rge que je suis, il reste le site, et le forum pour lire, sous la cou-ette, les résumés et les impressions dé-cou-lant des pages. ultime re-cours! qui cependant n'a pas la saveur du cou-rs . Cou-rte plaisanterie, pour dire d'un coup, que vous me manquez...
avatar
Marie-Hélène Ferrari

Messages : 154
Date d'inscription : 30/07/2009
Age : 57
Localisation : Pianottoli-Caldarello

Voir le profil de l'utilisateur http://web.mac.com/mferrari5/site

Revenir en haut Aller en bas

Coupons court

Message  Raymond Mei le Sam 24 Avr - 3:44

Non, ne vous sentez pas cou-pable Marie-Hélène. Vous ne pouviez cou-rir jusqu'à nous pour nous faire cou-cou. Nous aurions bien sûr aimé vous avoir sous notre cou-pole pour ce cou-ps de coeur et vous cou-doyer ce jour-là. Certes, il eût été cou-rageux de faire cette cour-se jusqu'à nous mais le soleil-cou-chant et les cou-rbes sinueuses routières aux cou-leurs flamboyantes, qui sont des signes cou-reurs, vous auraient fait cou-rir un risque. Un vrai cou-peret cette route, et un vrai cou-pe gorge cette ville la nuit. Vous étiez bien mieux en cou-ple, dans vote cou-chette, sur votre cou-ssin et sous votre cou-ette. Vous avez ainsi évité les cou-rbatures. Pour cou-rronner le tout, le cou-rs était bloqué par un cou-rt métrage. IL aurait donc fallu attendre une cou-pure et jouer des cou-dées franches pour arriver à cou-rtiser les cou-tumiers des cou-lisses. Pour cou-per cou-rt, mieux a voulu éviter le cou-rroux et les cou-teaux-tirés, ça cou-le de source.

Raymond Mei

Messages : 120
Date d'inscription : 20/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

coup bas

Message  Marie-Hélène Ferrari le Sam 24 Avr - 9:30

Ah Raymond vous voila cou-pable pourtant. Argh, j'ai juste 2 minutes avant que le cou-peret de la sonnerie ne tombe. Cou-inement!!!! Notre cou-doiement verbal, est scandé par l'horloge.Cou-rageusement je résiste.Cou-rament je m'exprime, avant de lutter contre votre cou-ronnement. Cour-toisment, je vous fais remarquer qu'on ne répond pas la nuit, la joute est cou-rtement inégale. Le cou-vrement de votre message par le sus dit se fait dans l'urgence, et cou-rageusement... je file, vaincue par la sonnerie
avatar
Marie-Hélène Ferrari

Messages : 154
Date d'inscription : 30/07/2009
Age : 57
Localisation : Pianottoli-Caldarello

Voir le profil de l'utilisateur http://web.mac.com/mferrari5/site

Revenir en haut Aller en bas

Courtoisie

Message  Raymond Mei le Sam 24 Avr - 14:42

Je ne suis pas cou-rroucé par votre cou-rrier où je déroge aux règles élémentaires de bienséance en voulant en dé-cou-dre pendant mes cou-rtes nuits. Excusez mon ignorance, je n'étais pas au cou-rant.
Je suis plutôt honoré de l'é-cou-te que vous me consacrez, sans vouloir me cou-rt circuiter. C'est en-cou-rageant !
Bon, j'y vais ! Où cou-rs-je ? Deguster un bon cou-s-cou-s chez mon cou-sin. Puis, re-cou-rir à la lecture cou-rtelienne de " Comme une absence de lumière " de la talentueuse MHF pour y redé-cou-vrir, coû-te que coû-te, tous ces jeux de mots cou-sus de fil d'or.
Respectueusement votre.

Raymond Mei

Messages : 120
Date d'inscription : 20/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

court ou long c'est tout bon

Message  Marie-Hélène Ferrari le Sam 24 Avr - 20:08

Cher Raymond,
Vous ’avez long-uement long-é, vos aventures de coups, de court, de coût et de cours. Je prendrai donc ma revanche, lom-baires calées, à une latitude et long-itude ignorée, long-uement, si j’y arrive.mais sans lom-bago. Je ne suis pas lom-barde, pas lon-donnienne juste Pianottolaise,ce qui me fait regretter, d’être aussi loin. (argh)Allez je ne me tortille pas comme un lom-bric, mais je tire un peu sur la lon-ge esperant vers vous. Soyez lon-ganime, et venez aussi vous, les Musanostra, vers moi. Ma long-ivité d’amie ne résisterait peut-être pas à ce kilometrage trop …long. Je ne ferai pas de long-métrage, mais avant long-temps vous dégusterez avec moi un long-uet, devant un livre al-long-é. Nous déplierons la long-ue vue, pour contempler le futur et les bateaux bastiais. Attention, recopier n’est pas jouer, et ce qui est marqué, ne doit plus servir… ni en court, ni en long. Au grand plaisir de vous lire, Raymond Mei, et vous n’ignorez pas qu’il faut que le ga-mète, car le Mei-ose
avatar
Marie-Hélène Ferrari

Messages : 154
Date d'inscription : 30/07/2009
Age : 57
Localisation : Pianottoli-Caldarello

Voir le profil de l'utilisateur http://web.mac.com/mferrari5/site

Revenir en haut Aller en bas

Longueur

Message  Raymond Mei le Sam 24 Avr - 21:26

Je ne trainerais pas en long-ueur. Même si nos petits mails peuvent se transformer en long-courriers. Rassurez-vous, je n'ai pas l'habitude de faire du recopiage. Vous semblez, telle une long-ibande long-iligne se nourrissant de long-anes, un félin aux canines al-long-ées, ou bien un long-icorne à la forme ob-long-ue, aux long-ues antennes capables de tout intercepter. Votre long-animité semble ne pas avoir de limite. Tant mieux pour moi. C'est un signe de long-évité. Faire un Café dans votre région ? On pourrait peut-être alors prendre le train, une long-otte sur le dos à cause de la fraîcheur du moment et traverser les long-rines qui long-ent la voie ferrée. Il y a long-temps que j'en rêve, mais peut-être un peu...long-uet ! Bon, ma montre de Long-ines me réclame pour suivre les courses de Long-champ et les émaux de Long-wy.
Long-ue vie à vous.

Raymond Mei

Messages : 120
Date d'inscription : 20/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

victoire je donne-Rai-mon Seigneur, à vous le Mei-lleur

Message  Marie-Hélène Ferrari le Sam 24 Avr - 21:42

la joute est rude, et l'adversaire de choix. chapeau bas, je deploie-Ray Mon-d prince, -Mei- vous usâtes de mots par moi déjà usés. Point de longs séjours, de longs discours, vous se-Ray- Mon- vainqueur, j'en pleure, le déplore-Ray Mon-Honneur sera abî-Mei-, ainsi soit fait. Merci à vous de ce jeu délicieux, j'ignore si vous avez vu" Ridicule", le film où l'on joutait ainsi, mais il y a de la joie, à s'amuser ainsi.
Pour clore je di-Ray Mon plaisir, Mei ssire.et vous embrasse -Rai mon ami.
Mei-dire, n'est pas Raymond quoi que Raymond soit Mei.
avatar
Marie-Hélène Ferrari

Messages : 154
Date d'inscription : 30/07/2009
Age : 57
Localisation : Pianottoli-Caldarello

Voir le profil de l'utilisateur http://web.mac.com/mferrari5/site

Revenir en haut Aller en bas

Une victoire usurpée

Message  Raymond Mei le Sam 24 Avr - 22:41

Je suis bien Marri LN, de ne plus croiser le FER...RARIssime, avec vous. Ma ri-me fera ri-re car c'est moi qui suit "Ridicule" de ne pas avoir vu ce film.
Pour clore, je diRAI MON crédo: on ne joue pas sur le même régistre. Vous roulez en...Ferrari, moi en 2 CV sans même un compte-tours.
Merci pour tout.

Raymond Mei

Messages : 120
Date d'inscription : 20/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

fer

Message  Marie-Hélène Ferrari le Sam 24 Avr - 22:46

Une Fer rarri qui ne plus fer rraille-Ray non,(lol) pas possible.
avatar
Marie-Hélène Ferrari

Messages : 154
Date d'inscription : 30/07/2009
Age : 57
Localisation : Pianottoli-Caldarello

Voir le profil de l'utilisateur http://web.mac.com/mferrari5/site

Revenir en haut Aller en bas

une idée

Message  Marie-Hélène Ferrari le Sam 24 Avr - 23:01

Un cadavre exquis, Raymond ? exquis et d'autant plus qu'il sera nu. Posons les règles et invitons qui le veut, ne jouons pas seuls, si d'autres....
Cinq lignes, à chaque fois
des jeux de mots, des jeux de langue
et la suite cohérente de l'histoire?
OK?
c parti:

Une raie monta- ta vers la surface de l'océan.( Pas une Raie manta, et pour cause, cela ne marche pas..).A force de voir la lumière, elle fut atterrée, pardon, attirée, mon ami, vers le monde du dessus. Ce soleil joyeux qu'elle ne connaissait que par son reflet lui faisait de l'oeil, elle en avait des raies dans la cornée, des raies monstrueuses mais elle aimait ça. Elle voulut savoir si la vie sèche valait la vie mouillée. Raie monnaya alors son apparence humaine.
avatar
Marie-Hélène Ferrari

Messages : 154
Date d'inscription : 30/07/2009
Age : 57
Localisation : Pianottoli-Caldarello

Voir le profil de l'utilisateur http://web.mac.com/mferrari5/site

Revenir en haut Aller en bas

La raie

Message  Raymond Mei le Sam 24 Avr - 23:52

Bravo ! Quel talent !
J'ose à peine relever le défi. Bon, tant pis, je me lance.
Si la Raie mon-te, ça Fera ri-re, c'est sûr ! Car, la raie, si elle a mal à l'oeil à cause des rais chauds ( réchauds ?) du soleil qui la rechauffent, c'est grave !
L'arrêt risque d'être brutal. Le rai de soleil peut faire éclater l'oeil de la raie, pendant l'arrêt. La raie, un instant tannée par le soleil, risque d'y rester instantanémént. De quoi s'éclater de rire. La raie de l'île de Ré, réputée par ses rayures est encore plus à surveiller. Il faut donc avoir la raie constamment à l'oeil pour ne pas subir d'arrêt. Surtout celle de l'île de Ré. A défaut, si la raie y passe, et qu'on la mange, on évitera que ses aretes Remond-tent dans la gorge.
Pas super content de moi !

Raymond Mei

Messages : 120
Date d'inscription : 20/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

bravo aux deux bretteurs

Message  muvrinu le Dim 25 Avr - 0:02

j'espère que d'autres oserons se lancer dans cette joute mais je doute, vue la qualité des échanges ! continuez, même si c'est rien que pour moi ! ça me change de la télé !

muvrinu

Messages : 151
Date d'inscription : 14/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Café littéraire

Message  Marie-Hélène Ferrari le Dim 25 Avr - 0:29

Raie dit à Raymond: Je dis "ma raie", et toi tu dis" Raie mon", est ce la même chose? Raymond, cela signifie-t-il que tu inscris Raie dans le monde, ou qu'elle t'appartient,*au masculin?
Raymond dit à Raie:
-salue notre nouvelle ami, le mouflon, le muvrini, qui nous écoute mais ne dit rien
-Salit Mivrini, dit ma Raie
-Salut Muvrinu, dit Mon Ray
SAlut les Raies , dit nimu qui n'avait rien à faire là d'autant que rien ne rime en vrini derrière nimu sauf si je me trompe
-Je me perds un peu dans vos délires! dit le mou vrini
-ce ne sont pas des délires, dit la raie, mei des Raies lyres, à ma façon, pour un très mou.. flon
-tu veux dire des ré dire, pour du mouron
-je ne suis ni mou, ni flon, dit le mou ton.
je vais vous raie yer, dit le Raymond, qui veut se ti raie, mei, le

au suivant;, lol
-
avatar
Marie-Hélène Ferrari

Messages : 154
Date d'inscription : 30/07/2009
Age : 57
Localisation : Pianottoli-Caldarello

Voir le profil de l'utilisateur http://web.mac.com/mferrari5/site

Revenir en haut Aller en bas

Re: Café littéraire

Message  Raymond Mei le Dim 25 Avr - 0:45

Je veux aussi m'ouvrir à... Muvrinu qui nous suit comme un mouflon ...euh...mouton.
D'abord, si la vie sèche vaut la vie mouillée pour la raie, on peut dire alors que la vie rêche vaut la vie ...rouillée pour Ray. Et la vie (ou les poches) raide, une vie ...ruinée.
Je veux parler de mes rêves :
Boire un café amer à Sucre, en Bolivie.
Verser des larmes de crocodiles aux Iles Caïmans.
Me trouver une cabane au Canada.
Admirer le beau gotha en Colombie.
Fumer un havane à Cuba, tout en restant fidèle à mon pays.
Déjeuner d'un repas complet aus Iles Sandwich.
Fêter l'Assomption au Paraguay.
Tourner en rond dans le Triangle des Bermudes.
M'adonner à la luxure aus Iles Vierges.
Voir l'ivoire et sa côte en Côte d'Ivoire.
Baton Rouge à bâtons rompus.
Je trouve aussi malin de visiter Le Bénin.
Mais aussi Les Seychelles que j'aime, ça tombe sous l'essence.
...Chiner à Pekin.
Voir le Liban, pour visiter ses baies et routes...
Des rêves pleins les yeux vous dis-je !

Raymond Mei

Messages : 120
Date d'inscription : 20/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

rêve

Message  Marie-Hélène Ferrari le Dim 25 Avr - 0:54

faire le pas de deux dans l'Ain
donner la fessée à la Vilaine de L'ïle
dessaler les Alpes Maritimes
se lever à l'Aube, pour mouiller l'eau de l'Aude
chercher des mines d'argent là ou il y a L'or reine
courir décalé dans la pas de Calais
violons le bassin d'Art et cachons le
acheter la Vendée
prendre le début pour la Fin lande
accepter que Dane Marque, même hors du temps règlementaire
mépriser le Luxe, et aimer le Bourg,


Dernière édition par Marie-Hélène Ferrari le Dim 25 Avr - 1:08, édité 1 fois
avatar
Marie-Hélène Ferrari

Messages : 154
Date d'inscription : 30/07/2009
Age : 57
Localisation : Pianottoli-Caldarello

Voir le profil de l'utilisateur http://web.mac.com/mferrari5/site

Revenir en haut Aller en bas

Re: Café littéraire

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum